Hussein Chalayan au Musée des Arts Décoratifs

Diplômé de la Centrale Saint Martin School’s College of Art and Design de Londres, Hussein Chalayan, créateur d’origine chypriote n’en finit plus de détourner les codes de la mode et nous offre à travers cette exposition « Récits de Mode », un terrain propice à la réflexion et à l’expérimentation (jusqu’au 13 novembre).

Chalayan est un touche à tout, qui intègre dans son art, son environnement, sa culture, ses influences, son attrait pour la science et en fait sien pour nous proposer de véritables prouesses tant sur le plan esthétique que technique. Bref, ses défilés sont des performances à part entière.

Dans « Afterwords », Chalayan questionne par exemple la notion « d’architecture portable » en transformant les meubles en vêtements. Pour « Airbone », il nous propose des robes qui scintillent grâce à des cristaux Swarovski réfléchissant sur des lampes électroluminescentes. Dans « Between », il soulève avec brio le paradoxe du port de la burka en présentant 6 modèles du plus court au plus long, suscitant ainsi une vive polémique et même un léger malaise.

Petit condensé en images :

Par ses créations, Chalayan met ainsi en confrontation des éléments antinomiques tels que la technologie et l’environnement, le design et la nature mais soulève également des problématiques liées à l’identité culturelle, à l’immigration ou encore au déplacement des populations. En repoussant les frontières de la mode, Chalayan se pose en véritable artiste avant-gardiste et c’est je crois, un aspect auquel j’ai été encore une fois très sensible. Chez Chalayan, le vêtement devient un support d’explorations de concepts à la croisée de l’art, de la science, de l’architecture et du design comme l’illustrent ses célèbres robes mécaniques et transformables « les Remote Control Dresses » qui s’allongent, se raccourcissent grâce à une télécommande. Un concentré de technologie et de génie, un enchantement visuel et sensoriel !

Un guide de visite est proposé à l’entrée de l’exposition, n’hésitez pas à vous y plonger pour mieux cerner les intentions de ce créateur très pluridisciplinaire.

Bonne visite !

Publicités

À propos de Pauline Weber

Tribulations intimes au coeur de mes passions : l'art, la mode, la beauté, la littérature, la gastronomie et les voyages. Au gré de mon inspiration et des influences de la sphère créative, je vous livre ici mon agenda esthétique et culturel. « La peinture c’est comme une fenêtre à travers laquelle on pourrait s’envoler vers un autre monde » Chagall

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :