Agenda culturel Eté 2012 (Seconde Partie)

Une sélection des expositions incontournables et autres événements culturels à ne pas rater cet été

Art Basel 2012

AB

Rendez-vous annuel du marché de l’art et passage obligé des collectionneurs et amateurs, Art Basel 2012 s’est tenu du 14 au 17 juin. Cette année, il fallait se frayer un chemin entre les travaux de la Messeplatz, pour découvrir les 300 galeries triées sur le volet pour l’évènement. Venues de 36 pays dans le monde entier, elles représentaient plus de 2 500 artistes.

Pour ma part, cette 43ème édition était une grande première. Outre l’émotion d’avoir passé plus de 5h à m’émerveiller entre les white cubes et malgré un soleil affichant fièrement des allures azuréennes à l’extérieur, j’ai eu la chance de suivre une visite guidée, de découvrir des jeunes talents à Art Statements et de flirter avec la démesure à Art Unlimited. Dans cette espace dédiée aux installations monumentales, une sculpture rose bonbon de Frank West baptisé « Gekröse » dévoilait ses courbes organiques.

Satisfaite mais pas tout à fait rassasiée, j’ai achevé ma visite à la sublime Fondation Beyeler où une rétrospective sur Jeff Koons trônait dignement aux côtés de Philippe Parreno, chorégraphe du son et des images.

Les Rencontres d’Arles jusqu’au 23 septembre 2012 

Image

Cette 43 ème édition « Une école française » est consacrée aux 30 ans de l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie (ENSP). Elle réunit 60 expositions de photos venues du monde entier et d’une grande diversité dans la démarche. Jeunes talents et découvertes sont à l’honneur avec en prime une exposition du musée Galliera intitulé « Mannequin, le Corps de la Mode ».

La Collection Lambert en Avignon jusqu’au 18 novembre 2012

Une collection d’exception qui rassemble les chefs d’oeuvres de la donation Yvon Lambert. Les grandes tendances de l’art contemporain depuis les années 60 sont présentes : art minimal, art conceptuel, land art, peinture figurative, nouvelle photographie, installations et vidéos avec des artistes phares comme Cy Twombly, Basquiat, Anselm Kieffer, Sol Lewitt, Christian Boltanski, Nan Goldin.

Klein, Byars, Kapoor au MAMAC à Nice jusqu’au 16 décembre 2012

A l’occasion des 50 ans de la disparition de l’artiste niçois Yves Klein, le MAMAC a décidé de lui rendre hommage en confrontant son travail de la monochromie à celui de l’artiste américian Byars et de l’indien Kapoor. Une exposition en bleu, blanc, rouge qui réunit installations et performances dans un parcours sensoriel et poétique.

Extra Large, Oeuvres monumentales du Centre Pompidou au Grimaldi Forum à Monaco, jusqu’au 09 septembre 2012

Découvrer ou redécouvrer les grands noms de l’art moderne et contemporain en version XXL: Xavier Veilhan, Daniel Buren, Jean Dubuffet, Anish Kapoor, Pierre Soulages, Sol Lewitt. »Une approche monumentale de l’art dans un pays étiqueté comme le second plus petit Etat du monde « 

Le monde comme volonté et comme papier peint, au Consortium à DIjon jusqu’au 02 septembre 2012

Ou comment tenter de retranscrire l’univers de Jed Martin, personnage houellebecquien de la Carte et le Territoire et son flot de considérations sur la fin de la Modernité.

Damien Hirst à la Tate Modern à Londres  jusqu’au 04 septembre 2012

2012 est une année fructueuse pour le chef de file des Young British Artists. Après le « Complete Spot Paintings » relayé par les onze Gagosian Gallery disséminés entre Paris, Londres, New-York, Hong-Kong, Los Angeles, Genève, Rome, Athènes, c’est au tour de la Tate Modern de lui consacrer une rétrospective digne de ce nom. L’occasion de revenir sur ses œuvres phares qui traitent pour la plupart du rapport entre l’Art et la Mort mais aussi d’Amour, de Désir et d’Argent : cadavres d’animaux dans du formol, papillons naturalisés sur toile, cendriers géants, armoires à pharmacie, spots and spins paintings et diamants par milliers. Vous découvrirez même en prime une pièce avec des papillons en liberté, la quintessence de la beauté et de la fragilité de la vie selon Hirst.

Documenta (13) à Cassel en Allemagne, jusqu’au 16 septembre 2012

La Documenta est LE rendez-vous d’art contemporain qui a lieu tous les cinq ans à Cassel au coeur de l’Allemagne. Crée en 1955 en réponse à la guerre, elle dure 100 jours et entend penser le monde sous le spectre de l’art. Ici rien n’est à vendre. Ce n’est pas une foire comme ArtBasel mais plutût un lieu de réflexion sur le monde contemporain, ses fractures sociales et politiques. Cette 13ème édition s’inscrit dans la lignée de la Documenta 11, politique et engagé et s’articule autour du thème central « Collapse and Recovery ». La manifestation présente cette année 193 artistes et fait la part belle aux questions écologiques, à la guerre, au féminisme, au savoir universel… Tout un programme.

Publicités

À propos de Pauline Weber

Tribulations intimes au coeur de mes passions : l'art, la mode, la beauté, la littérature, la gastronomie et les voyages. Au gré de mon inspiration et des influences de la sphère créative, je vous livre ici mon agenda esthétique et culturel. « La peinture c’est comme une fenêtre à travers laquelle on pourrait s’envoler vers un autre monde » Chagall

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :