La mode est morte, vive la mode !

Minny Hoche

Li Edelkoort est une figure éminente de la mode. En 2003, le Time Magazine l’a sacrée comme l’une des vingt-cinq personnes les plus influentes dans la mode et l’année suivante elle a été désignée comme l’une des quarante personnes les plus actives dans le design par Icon Magazine. La chasseuse de tendances vient de publier un manifeste en dix points pour expliquer pourquoi la mode telle qu’on la connue n’existe plus. Cette mode qui poussait à la différence, qui permettait d’adopter une silhouette nouvelle, de changer d’allure, de marcher et se tenir autrement. Azzedine Alaïa serait le dernier grand couturier. Tout le monde se serait mis à faire des vêtements et non de la mode, essentiellement pour des raisons commerciales et techniques. Il a fallu aller plus vite, vendre plus de sacs que de prêt-à-porter, multiplier les collections. Li Edelkoort s’élève aussi contre le designer diva, à l’égo sur-dimensionné, encouragé dans ses excès…

View original post 2 094 mots de plus

Publicités

À propos de Pauline Weber

Tribulations intimes au coeur de mes passions : l'art, la mode, la beauté, la littérature, la gastronomie et les voyages. Au gré de mon inspiration et des influences de la sphère créative, je vous livre ici mon agenda esthétique et culturel. « La peinture c’est comme une fenêtre à travers laquelle on pourrait s’envoler vers un autre monde » Chagall

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :