Prenez le large à la découverte d’Istanbul

Entre tradition et modernité, Istanbul regorge de lieux historiques, musées, palaces et sanctuaires religieux. A seulement 3h de Paris, cette ville plurielle aux multiples trésors est à la croisée des empires romain, byzantin et ottoman. Point de rencontre entre l’Orient et l’Occident et héritière d’une histoire de 8500 ans, elle affiche aujourd’hui une vitalité sans précédent à l’affût de la modernité.

Le centre historique d'Istanbul et la basilique Sainte Sophie, Photo : Frederic Dumas

Le centre historique d’Istanbul et la basilique Sainte Sophie, Photo : Frederic Dumas

 

Un bijou architectural chargé d’histoire

Si Ankara est devenue post Seconde Guerre mondiale la capitale politique, Istanbul reste historiquement et culturellement la ville la plus importante du pays. Affichant fièrement près de 15 millions d’habitants, Istanbul est l’une des villes les plus peuplées d’Europe, irrésistiblement portée par la forte proportion de moins de 20 ans qui l’habite.

Elue première destination en 2014 par la communauté de TripAdvisor, Istanbul est un véritable musée à ciel ouvert comme en témoigne son emblématique centre historique, cœur de l’ancienne Constantinople et enregistré au même titre que le café turc, au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Impossible en effet de ressortir indemne de ce paysage architectural éclectique, composé de minarets, d’aqueducs romains, d’églises byzantines, de tours vénitiennes, de palais ottomans et d’immeubles modernes. Un joyeux désordre que l’on retrouve dans la course devenue culte de Skyfall où James Bond poursuit un meurtrier en chasse sur les toits d’Istanbul entre le Grand Bazaar et la Basilique Sainte-Sophie.

Grand Bazaar, Photo : Frederic Dumas

Grand Bazaar, Photo : Frederic Dumas

Capitale Européenne de la Culture en 2010, l’art contemporain y est également présent grâce à des lieux au dynamisme certain à l’instar du Istanbul Modern et de son époustouflant panorama sur le Bosphore ou encore de la Galerie ARTER située en plein cœur de la ville. Si Ali Kazma ou Sarkis ne sont encore que d’illustres inconnus à vos yeux, ces acteurs majeurs de la scène artistique locale n’auront bientôt plus aucun secret pour vous. De plus, si vous prévoyez de partir incessamment sous peu prendre le pouls de la cité aux sept collines et que l’art contemporain est votre second souffle, ne manquez pas la Biennale d’Istanbul qui vient d’ouvrir ses portes et que vous pourrez visiter jusqu’au 1er novembre !

 

Une gastronomie riche en saveurs et en couleurs

Vous hausserez certainement les sourcils et votre regard frétillera à la vue de l’incroyable déclinaison de mezzés et autres mets à base de légumes, viandes et poissons qui composent la cuisine turque. Les succulents baklavas, ces petits gâteaux faits de pâte feuilletée gorgée de miel et recouverts d’une crème à base de noix, de pistaches ou d’amandes, combleront vos palets avides de gourmandises. Pour vous en convaincre, nous avons sélectionné deux restaurants où le bonheur est dans l’assiette.

Le restaurant Peyderpey, Photo : Cem Gocmen

Le restaurant Peyderpey, Photo : Cem Gocmen

Juché au dernier étage de l’hôtel Richmond situé au cœur de la ville sur l’avenue Istiklal, Peyderpey vous charmera par son incroyable panorama sur la presqu’île historique. Passionné d’histoire culinaire, le maître des lieux, Vedat Başaran, remet au goût du jour les vestiges oubliés des recettes ottomanes. N’utilisant que des produits biologiques et de saison, ce chef hors pair réinterprète dans une palette infinie de petits plats aussi beaux que bons, l’héritage traditionnel des cuisines méditerranéenne et turque. Laissez vous surprendre par ses beignets de fleurs de courgettes aux herbes et au riz pilaf et son saumon « lakerda », poisson en saumure saupoudré d’oignons rouges et d’une pointe de citron.

Cependant, qui dit cuisine turque dit aussi viande grillée à l’image de son incontournable kebab ! Afin de vous sustenter, nous vous emmenons chez Antiochia dans le quartier animé Beyoğlu, où c’est toute la richesse de la gastronomie d’Antakya qui émerveillera vos papilles. Intime et chaleureux, ce restaurant porte en effet la marque, au temps des Romains, de cette ville située à la frontière syro-turque et dont sont originaires les chefs Bülent et Ali Özkurt.

Restaurant Antioche

Restaurant Antioche

Débarqués à Istanbul il y a 25 ans, ils ont commencé par fabriquer des savons à base d’huile d’olive et d’extraits de grenade et se sont rapidement affairés à transmettre la richesse culinaire de leur pays. Au delà du humus, du taboulé et du savoureux pain pide aux épinards, fromage blanc et sésame, les plus carnivores auront le choix entre une sélection de viandes marinées cuites au four ou à la plancha ! Si vous avez encore un peu faim, laissez vous tenter par le künefe, ce dessert traditionnel fait de fromage fondu entre deux couches de cheveux d’ange croquantes à souhait.

Après avoir arpenté la ville dans les moindres recoins, on vous assure que même après tout ça, nous n’avons pas pris pas un gramme !

 

Comment s’y rendre ?

Compagnie aérienne low‐cost leader en Turquie, Pegasus Airlines relie Istanbul à la France via Paris Orly, Marseille Provence, Saint-Etienne Loire et nouvellement Nice Côte d’Azur et Lyon Saint-Exupéry. Au total, la compagnie créée en 1990  s’envole aujourd’hui vers 91 destinations dont 60 à l’international et affiche une volonté certaine de démocratiser le tourisme en étendant peu à peu son réseau. Profitez-en ! Vol aller à partir 39,99€

 

 

Où dormir ?

Groupe hôtelier suisse engagé dans une démarche de développement durable, les hôtels Mövenpick affichent aujourd’hui deux hôtels à Istanbul.

Classic room

Classic Room, Mövenpick Golden Horn, ©Mövenpick Hotels & Resorts

Le plus ancien, le Mövenpick Istanbul Hôtel, un 5 étoiles situé dans le quartier d’affaires de Levent, propose une série de services sur mesure pour vos voyages professionnels avec salle de réunions et installation pour conférences. Besoin de réconfort après de longues négociations ? Offrez-vous un massage Shiatsu-Thaï au centre de remise en forme. Bien-être garanti !

Inauguré en mars 2015, le Mövenpick Golden Horn est un 4 étoiles qui surplombe le quartier traditionnel turc de la Corne d’Or. Arborant des couleurs douces et une esthétique épurée, son style harmonieux fait de matériaux naturels à l’image du bois, de la pierre ou du marbre blanc, s’inspire de l’histoire estuaire de cette partie de la ville devenue célèbre sous l’influence de Pierre Lotti.

IMG_4840

Vue du Café Pierre Loti, Photo : Frederic Dumas

Orientaliste dans l’âme, cet écrivain de l’époque impressionniste et d’une mélancolie pénétrante y a fait escale quelques mois. Sa venue a tant marqué les Stambouliotes qu’un café porte aujourd’hui son nom dans le quartier Eyüp et offre un point de vue imprenable sur la ville. Inoubliable lors d’un coucher de soleil !

Publicités

À propos de Pauline Weber

Tribulations intimes au coeur de mes passions : l'art, la mode, la beauté, la littérature, la gastronomie et les voyages. Au gré de mon inspiration et des influences de la sphère créative, je vous livre ici mon agenda esthétique et culturel. « La peinture c’est comme une fenêtre à travers laquelle on pourrait s’envoler vers un autre monde » Chagall

Un commentaire

  1. Superbe article qui me donne terriblement envie de m’envoler pour Istanbul

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :