La mode est morte, vive la mode !

Minny Hoche

Li Edelkoort est une figure éminente de la mode. En 2003, le Time Magazine l’a sacrée comme l’une des vingt-cinq personnes les plus influentes dans la mode et l’année suivante elle a été désignée comme l’une des quarante personnes les plus actives dans le design par Icon Magazine. La chasseuse de tendances vient de publier un manifeste en dix points pour expliquer pourquoi la mode telle qu’on la connue n’existe plus. Cette mode qui poussait à la différence, qui permettait d’adopter une silhouette nouvelle, de changer d’allure, de marcher et se tenir autrement. Azzedine Alaïa serait le dernier grand couturier. Tout le monde se serait mis à faire des vêtements et non de la mode, essentiellement pour des raisons commerciales et techniques. Il a fallu aller plus vite, vendre plus de sacs que de prêt-à-porter, multiplier les collections. Li Edelkoort s’élève aussi contre le designer diva, à l’égo sur-dimensionné, encouragé dans ses excès…

Voir l’article original 2 094 mots de plus

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :